Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des contraintes techniques vous permettant de préparer correctement vos fichiers pour la découpe sur-mesure.

Qu'est-ce qu'un fichier vectoriel ?

Image vectorielle :

youcarve_vector-guidelines_Z2_vector-image.png

Visuel défini par des vecteurs (tracés avec points et tangentes).

Image matricielle (ou "bitmap") :

youcarve_vector-guidelines_Z1_raster-image.png

Visuel défini par des pixels (inadapté à l'usinage).

Formats de fichiers vectoriels acceptés :

Formats EPS, PDF, SVG, DXF (éviter tant que possible les formats natifs AI, CDR, DWG pour des questions de portabilité de versions)

icones-fichiers-vectoriels.png

Échelle :

Le fichier vectoriel devra être à l'échelle 1 ou 1/10.

Mode colorimétrique :

RVB ou CMJN, cela n'a pas d'importance.

Aspect et qualité des tracés :

Les formes devront être définies par des tracés fermés, avec une couleur de fond unie, sans attribut de contour (ni couleur, ni épaisseur).

Comment préparer correctement votre fichier vectoriel ?

Tous les conseils qui suivent ci-après vous permettront de dimensionner correctement votre visuel pour la fabrication et de préparer des tracés vectoriels conformes avec les contraintes d'usinage.

Vectoriser les contours

Tous les contours avec une épaisseur devront être vectorisés (et fusionnés, le cas échéant).

Résultat souhaité :

A1_expected.png

À ne pas faire :

A2_dont.png

Le visuel est réalisé avec un tracé sans fond et une épaisseur sur le contour.

À faire :

A3_do.png

Le contour a été vectorisé : on obtient un tracé avec un fond, et un contour sans épaisseur.

Résultat souhaité :

B1_expected.png

À ne pas faire :

B2_dont.png

Le visuel est réalisé avec une épaisseur de contour en plus du fond. Vectoriser le contour ne suffit pas car on obtient alors des formes superposées.

À faire :

B3_do.png

Le contour a été vectorisé puis l'ensemble a été fusionné : on obtient un tracé avec un fond, et un contour sans épaisseur.

Fusionner les formes

Les formes superposées ou accolées devront être fusionnées.

Résultat souhaité :

C1_expected.png

À ne pas faire :

C2_dont.png

Le visuel est réalisé avec plusieurs formes superposées ou accolées (ce qui donne lieu à de nombreuses intersections de tracés).

À faire :

C3_do.png

Les formes ont été fusionnées.

Fermer les tracés

Le visuel doit être composé uniquement de tracés fermés.

Résultat souhaité :

D1_expected.png

À ne pas faire :

D2_dont.png

Les formes sont définies par des tracés ouverts.

À faire :

D3_do.png

Les formés sont définies par des tracés fermés.

Vectoriser les textes

Tous les textes réalisés à partir d'une police d'écriture doivent être vectorisés (et fusionnés, le cas échéant).

Résultat souhaité :

E1_expected.png

À ne pas faire :

E2_dont.png

Le texte est au format éditable.

À faire :

E3_do.png

Le texte a été vectorisé.

Résultat souhaité :

F1_expected.png

À ne pas faire :

F2_dont.png

Lors de la vectorisation d'une police scripte/calligraphique (où les lettres sont liées entre elles) chaque lettre est vectorisée indépendamment, ce qui crée des superposition de formes.

À faire :

F3_do.png

Après vectorisation d'une police scripte/calligraphique, Il est nécéssaire de fusionner l'ensemble des lettres.

Dimensions des plus grands éléments

Les plus grands éléments indépendants (formes distinctes) doivent pouvoir être contenus dans un carré de 1 x 1 m.

youcarve_artwork-dimensions_max-size_dont.png
youcarve_artwork-dimensions_max-size_do.png

Dimensions des plus petits éléments

Les plus petits éléments indépendants (formes distinctes) doivent avoir une surface supérieure à 1 cm².

youcarve_artwork-dimensions_min-size_dont.png
youcarve_artwork-dimensions_min-size_do.png

Parties solides les plus fines

La largeur des parties solides les plus fines doit être supérieure à :

4 mm minimum (6 mm recommandés) pour les matériaux allant jusqu'à 10 mm d'épaisseur

8 mm minimum (10 mm recommandés) pour les matériaux de plus de 10 mm d'épaisseur.

En-dessous de ces valeurs, les parties solides sont trop fragiles et risquent de casser à la fabrication ou au transport.

youcarve_artwork-dimensions_solid-parts-size_dont.png
youcarve_artwork-dimensions_solid-parts-size_do.png

Parties saillantes

Les parties saillantes du visuel ne doivent pas présenter de pointe trop fine et effilée (entrainant fragilité et risque de casse). Si c'est le cas, nous recommandons de corriger le visuel, soit en appliquant un arrondi aux pointes, soit en graissant suffisament la forme.

youcarve_artwork-dimensions_sharp-parts_dont.png
youcarve_artwork-dimensions_sharp-parts_do.png

Zones évidées ou entrantes

Les zones évidées ou entrantes d'un même élément doivent être suffisament grandes pour laisser passer le diamètre de la fraise, autrement elles ne pourront pas être usinées.

Diam. 3 mm pour les matériaux de 3 à 10 mm d'épaisseur

Diam. 4 mm pour les matériaux de 11 à 20 mm d'épaisseur

Diam. 6 mm pour les matériaux de 21 à 30 mm d'épaisseur

Cela ne concerne pas la distance entre des éléments disjoints (exemple : deux lettres très proches mais distinctes), qui seront espacés le temps de la fabrication.

youcarve_artwork-dimensions_hollowed-parts-size_dont.png
youcarve_artwork-dimensions_hollowed-parts-size_do.png

Contrainte supplémentaire pour les chanfreins

Pour permettre la bonne réalisation des chanfreins, la largeur des parties solides les plus fines doit être supérieure à 5 mm (6 mm recommandés).

youcarve_artwork-dimensions_chamfer-option_dont.png
youcarve_artwork-dimensions_chamfer-option_do.png

Contrainte supplémentaire pour les entretoises

L'entretoise clipsable est une fixation mécanique réalisée par l'emboîtement d'un téton (partie mâle) fixé au dos de la pièce avec une douille (partie femelle) fixée sur le support (mur ou panneau).

Chaque entretoise représente un encombrement de diamètre 16 mm maximum.

Vous n'avez pas à effectuer le positionnement des fixations, c'est nous qui nous en chargeons. Vous devez en revanche vous assurer que la forme et les dimensions de votre visuel permettront d'y inclure et d'y répartir un minimum de positions d'entretoises afin de réaliser une fixation stable des pièces.

youcarve_artwork-dimensions_entretoises_presentation1.png
youcarve_artwork-dimensions_entretoises_presentation2.png
youcarve_artwork-dimensions_entretoises-option_dont.png

La finesse des caractères à cette dimensions ne permet pas d'y positionner les fixations par entretoises. Il faut alors envisager soit d'agrandir le visuel, soit d'utiliser des caractères plus gras et donc plus larges.

youcarve_artwork-dimensions_entretoises-option_do.png

Le visuel à cette dimension permet d'accueillir correctement des fixations par entretoises.

Effet du diamètre de la fraise d'usinage sur les angles rentrants :

Afin de ne pas avoir de surprise entre le visuel original et la pièce obtenue en fabrication, il est important de comprendre l'effet du diamètre de la fraise d'usinage sur les angles du visuel.

Les angles saillants sont parfaitement respectés et conservent leurs sommets.

Les angles rentrants subissent un petit arrondi dû au diamètre de la fraise : en effet, celle-ci étant ronde, il n'est pas possible d'obtenir un angle entrant plus fin que son diamètre.

Il est donc déconseillé de concevoir un visuel avec des angles rentrants trop aigus, car ils seront automatiquement arrondis à l'usinage. Si votre visuel comporte impérativement des angles rentrants, nous recommandons dans ce cas, et si le matériau le permet, d'opter pour le chanfreinage des arêtes (en option) qui va permettre de redonner une finition affutée aux pointes rentrantes, et réduire visuellement cet effet d'arrondi.

youcarve_artwork-dimensions_angle-machining-impact_1.png
youcarve_artwork-dimensions_angle-machining-impact_2.png

Voici, pour information, les dimensions de fraises utilisées en fonction des épaisseurs matières :

• diamètre 3 mm (rayon 1,5 mm) pour les matériaux de 3 à 10 mm d'épaisseur

• diamètre 4 mm (rayon 2 mm) pour les matériaux de 11 à 20 mm d'épaisseur

• diamètre 6 mm (rayon 3 mm) pour les matériaux de 21 à 30 mm d'épaisseur